Publié le 22 Mars 2011

Article publié par Stéphane

 

La Self-défense n'est pas vraiment un art martial mais utilise les arts martiaux comme support technique en y puisant ce qui fonctionne le mieux en situation réelle. En effet de nombreuses techniques sont trop complexes à mettre en oeuvre dans une situation stressante, et d'autres demandent beaucoup trop d'entraînement ou des qualités physiques particulières qui ne sont pas accessibles à tous. Enfin certaines techniques ne sont absolument pas adaptées à une situation standard de Self-défense, à 1 contre 3 par exemple ou face à des agresseurs armés.

 

Systema, Krav maga, Jeet Kune Do, Kali escrima ou Jujitsu sont de véritables mines d'or pour le pratiquant de Self-Défense. Mais c'est oublier que ces systèmes ont souvent repris des techniques issues de l'Aïkijutsu ou de l'Aïkido. Comme tout art martial traditionnel l'Aïkido provient de situations réelles issues d'un contexte guerrier. L'Aïkijutsu est l'un des plus anciens arts martiaux japonais mis au point par les guerriers (Bushis) et utilisé sur les champs de bataille de l'époque féodale.

 

L'Aïkijutsu a ensuite évolué et s'est transmis entre samouraïs pendant une longue période de paix. Au début du siècle dernier, le chemin de Sokaku Takeda, l'un des derniers grands maîtres d'Aïkijutsu, a croisé celui de Morihei Ueshiba qui est devenu son élève. Sokaku Takeda est considéré comme l'un des derniers samouraïs. Il était d'ailleurs réputé pour son tempérament belliqueux et a souvent combattu en duel.

 

sokaku takeda

Sokaku Takeda

 

Morihei Ueshiba a fait évoluer l'Aïkijutsu pour le transformer en Aïkibudo dans les années 30 (mais rien à voir avec l'Aïkibudo Français...) puis en Aïkido après-guerre (1942 officiellement).

 

Il a participé à la guerre contre la Russie en 1905, et était d'ailleurs un instructeur réputé dans le maniement de la baïonette (junken jutsu). La défaite de la seconde guerre mondiale a été très traumatisante pour les japonais qui ont énormément souffert durant cette période. Afin de mettre en accord son enseignement martial et ses convictions religieuses animistes fondées sur le respect de la vie, Morihei Ueshiba a créé l'Aïkido. Il a transformé un art résolument guerrier en art de paix, en utilisant l'entraînement martial comme un vecteur de valeurs et d'harmonie.

 

 morihei-ueshiba


Certains pratiquants d'arts martiaux doutent parfois de l'efficacité de l'Aïkido, parce qu'ils ne comprenent pas cette notion spécifique d'harmonie. La finalité de l'Aïkido est plus de maîtriser un agresseur en neutralisant son agressivité que de chercher à le détruire physiquement.

Les techniques d'Aïkido ont d'ailleurs été reprises par le judo jujitsu, le karaté jutsu, le jeet kune do (Bruce Lee s'est aussi intéressé à l'Aïkido), l'Hapkido et même le Krav Maga (Kote gaeshi par exemple)... 

Si l'Aïkido cherche à faire preuve de compassion dans son application il peut à tout moment renouer avec ses origines guerrières et ses applications sont très nombreuses. Vous doutez toujours de son efficacité ?

 

Déjà en 1952 un petit clip de Kishomaru Ueshiba et Tadashi Abe, très self-défense :

 

 

 

Une mise en perspective pour les professionnels de la sécurité :

 

 

 

 

 

La version "pays de l'Est" brute de décoffrage mais ça a le mérite d'être clair !

 

 

 

 

Et une petite démo sympa pour finir :

 

 

 

Alors convaincu ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 6 Mars 2011

Publié par Stéphane

 

Envie de savoir vous défendre ? Envie de se confronter à des situations réalistes en toute sécurité ? Le Gonojukan organise une session spéciale de Self-Défense à la MJC de Palente à partir du vendredi 11 mars.

Ces cours auront lieu de 10h à 11h chaque vendredi durant 10 semaines. Inscription auprès de la MJC de Palente :

http://www.mjc-palente.fr/

 

 

Fotolia 13040183 S

 

 

Intervenant : Stéphane Gaiffe

Enseignant Diplômé d'Etat (DEJEPS)

Ceinture noire et pratiquant plusieurs disciplines

Instructeur de Self-Défense (ANSD)

Instructeur Atemi Jujitsu

 

Un certain nombre de thématiques seront abordées durant ces 10 cours : défenses sur saisies, sur étranglements, sur frappes, attaques au couteau, utilisation d'objets quotidiens, comportement, gestion du stress etc...

Grâce à des mises en situations faisant appel à des techniques simples et accessibles à tous, vous développerez vos capacités d'analyse et de réaction face au danger, et pourrez rapidement améliorer votre confiance en vous. 

 

Ces cours sont spécifiquement adaptés à un public féminin non-pratiquant d'arts martiaux, mais vous êtes toutes et tous bienvenus !

 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0