Publié le 6 Mars 2012

Article publié par Stéphane

      Source : Wikipedia

 

Le Krav Maga est un art martial de plus en plus répandu en France qui a remis au goût du jour une pratique orientée sur la self-défense, en opposition aux arts martiaux "classiques", qui eux ont connu un phénomène important de "sportivisation". Le Krav Maga est l'une des pierres angulaires de la formation d'instructeurs au sein de l'ANSD (Association Nationale de Self-Défense) et une source d'inspiration essentielle de l'EFSD.

 

Le krav maga (« combat rapproché » en hébreu), est une méthode d'autodéfense israélienne créé par Imi Lichtenfeld, pour protéger la communauté juive de Bratislava dans les années 1930. Il a depuis été adopté par l'armée et les services secrets israéliens et par de nombreuses polices et troupes d’élite dans le monde. Après-Guerre Lichtenfeld rejoint Tsahal en tant que chef-instructeur pour l’éducation physique et le Kapap. Son objectif était de développer une méthode simple, efficace et rapidement assimilable pour répondre aux besoins de l’armée : les techniques sont nées d’un réajustement progressif rendu possible par les retours d’expérience sur le champ de bataille.

 

Les années 80 marquent le début de l’internationalisation du krav-maga. Lichtenfeld autorise ses disciples les plus doués à enseigner cette méthode à travers le monde (Richard Douieb en Europe).

 

Démonstration de Richard Douieb à Bercy en 2010

 

 

Le FBI, les marines, le GIGN et les SAS popularisèrent cette nouvelle forme de close combat auprès du grand public et de nombreux clubs commencèrent à proposer aux civils une façon différente de pratiquer la self-défense. Le décès du fondateur en 1988 marque le début de dissensions au sein des instances dirigeantes. Aujourd'hui le Krav maga est divisé en de nombreux groupements : en France Richard Douieb a quitté la Fédération de Karaté après y avoir intégré le Krav maga. Il y a donc aujourd'hui une rupture entre le système fédéral français (seule la FFKAMA a délégation de l'Etat pour attribuer les grades de Krav Maga) et l'enseignement historique (légitime) de Richard Douieb qui a créé la FEKM (Fédération Européenne de Krav Maga).

 

Démonstration par la Légion Etrangère

 

L’objectif du krav-maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation. Le krav-maga n’est pas conçu comme un art mais comme une méthode de combat rapproché. Dans ce souci d’efficacité, le krav-maga est en perpétuelle évolution. On y retrouve toutefois un grand nombre de techniques de combat issues des boxes pieds-poings et du ju-jitsu. La simplicité est déterminante, le krav-maga est basé sur les réflexes et la rapidité d’action.


 


Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 1 Mars 2012

Article publié par Stéphane

 

Il est très instructif pour les personnes qui étudient la Self-Défense d'analyser des vidéos de bagarre de rue ou d'agression afin d'en comprendre les mécanismes. 

 

Les arts martiaux classiques ou les sport de combat (boxe, judo, MMA...) nous habituent à des situations claires, de combat rituel (par opposition au combat de survie - le but est uniquement d'affirmer son autorité). Le combat sportif est un échange physique "un contre un", préparé, avec des règles qui empêchent de blesser grièvement son adversaire (afin de conserver le potentiel de développement de l'espèce) et parfois même une égalisation des chances (catégories de poids...).

 

Une agression n'a rien à voir : c'est soudain (surprise), assymétrique (le rapport des forces est déséquilibré) et très violent (aucune inhibition) !

 

 

ecranbagarrechicago2

 

La vidéo présentée a récemment défrayée la chronique à Chicago (et sur le web). Une agression sauvage, à caractère raciste de 7 jeunes de type caucasien sur un jeune chinois. Ce qui surprend c'est la jeunesse des agresseurs (adolescents) et leur comportement : l'agression est un jeu qu'ils s'amusent même à filmer. Le caractère raciste de leur agression conduit à une chosification de leur proie avec laquelle ils jouent comme un chat avec une souris, sans aucune barrière morale. On est typiquement dans un comportement de prédation (inter-espèces), les tentavives de négociations sont complètement inopérantes.

 

On constate aussi sur le plan technique que la victime se retrouve régulièrement au sol et que ses agresseurs visent essentiellement la tête, heureusement la victime se protège efficacement : c'est la priorité absolue ! Il est impossible de combattre avec 7 adversaires. C'est sans doute ce qui lui permis de survivre à l'agression.


Cette histoire a une morale puisque les agresseurs ont pu être interpellés grâce à la vidéo qu'ils ont mise en ligne. Etant donné la violence de cette agression et son caractère raciste, j'ai fait le choix de ne pas lier la vidéo. Vous pouvez cependant la visionner ici : http://www.youtube.com/watch?v=dgnGphMT8A8

(attention, étant donné la polémique qu'elle suscite, cette vidéo est régulièrement désactivée)

 

 

ecranbagarrechicago1


La victime est frappée à grands coup de pieds dans le visage pendant qu'elle est étranglée au sol... les situations d'agressions sont malheureusement des situations extrêmes qui ont peu à voir avec les cas d'études proposés par les arts martiaux classiques ou les sports de combat.

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0