Publié le 27 Avril 2012

Article publié par Stéphane 

Source : Wikipedia

 

Le Kajukenbo est un art martial assez récent et encore peu connu en France, qui est né à Hawaï dans les années 50. C'est un style de Kenpo orienté Sel-Défense assez dure mais qui est intéressant pour sa polyvalence et pour les enchaînements de frappes qu'il utilise.

 

En 1947, un groupe d’experts en arts martiaux de différents styles se réunirent au sein d’un groupe : la Black Belt Society (la Société des ceintures noires). Le but de leur association était de rassembler leurs connaissances afin de dégager les faiblesses et les atouts de chacun de leurs arts martiaux. Les techniques jugées inefficaces furent éliminées. Les techniques ayant fait leurs preuves donnèrent naissance à un nouveau système : le kajukenbo. Le kajukenbo est donc issu de l’étude et de la comparaison de différents arts martiaux. Les cinq styles ayant servit de base à la création du kaju ont aussi servi à forger son nom (kajukenbo = ka : karaté + ju : judo et jujitsu + ken : kenpo + bo : boxe).

 

Luis et Johnathan Diaz en action

 

Le kaju fut créé par un collège de cinq experts en arts martiaux dont le principal est Adriano Emperado. À cela vient encore se greffer des techniques d’escrime Philippines, le kali eskrima (bâtons et couteaux). En Europe le Kajukenbo s'est surtout développé en Espagne sous l'impulsion d'Angel Garcia qui a commencé à étudier cette discipline en 1973. Il est aujourd'hui Grand Maître et 10e dan de Kajukenbo, responsable pour l'Europe, mais aussi pour l'Amérique du Sud.

En France, le Kajukenbo se développe sous l'impulsion de Luis Diaz et de son fils Jonathan.

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 22 Avril 2012

Article publié par Stéphane

 

Beaucoup de personnes, influencées par les films d'actions hollywoodiens et les sports de combat à spectacle, pensent qu'un bon coup de poing au visage est une des meilleures défenses possible en cas d'agression. C'est oublier que les os du crâne sont en général plus solides que ceux d'une main (le crâne est une enveloppe osseuse de 5 mm d'épaisseur destinée à bien protéger notre cerveau des chocs !).

 

Si le nez est effectivement assez fragile, un crochet dans la mâchoire se terminera généralement par des fractures des os de la main. De nombreux boxeurs, parfois très titrés, en ont fait l'expérience lors de bagarres de rue ! En effet, en combat sportif, la main et le poignet sont généralement protégés par des bandellettes qui rigidifient l'ensemble. Les gants quant à eux amortissent les chocs pour la main.

Si un crochet à la mâchoire peut être dévastateur sur un ring en provoquant souvent un KO (la perte de conscience est le résultat d'un choc du cerveau à l'intérieur de la boite crânienne), il en va donc autrement dans un combat à mains nues dans la rue ! Une des particularité d'une agression est son caractère assymétrique (on est seul contre plusieurs généralement). Donc une fois qu'on a la main fracassée il est difficile de continuer à se défendre contre plusieurs assaillants même si le coup porté a été efficace.

C'est pourquoi il est recommandé en Self-Défense de frapper au visage plutôt main ouverte. Ainsi une bonne gifle peut être une arme d'une efficacité redoutable. De plus la claque est un mouvement naturel très relâché et donc assez rapide et puissant (frapper le poing fermé est un geste plus technique qui nécessite un certain apprentissage).

Un exemple de claque qui a fait le tour du web :

 

 

La philosophie du "first strike" (frapper le premier) est plus que discutable moralement, et pas du tout recevable dans le cadre juridique de la légitime défense en France, même si on peut cependant noter que notre gifleur prend soin de mettre son adversaire en PLS avant de partir (Position Latérale de Sécurité). Bien que très discutable, puisqu'au final l'agressé potentiel devient agresseur face à un adversaire peu menaçant, cette vidéo a le mérite de démontrer la réelle efficacité martiale de la gifle.

Même si il a pu se sentir menacé le gifleur serait donc condamné en France puisque la réalité de l'agression n'est pas évidente et que de toutes façons sa réaction était disproportionnée (il aurait dû se contenter de désamorcer verbalement la menace). De plus la chute arrière incontrôlée peut avoir de graves conséquences (traumatisme crânien) pour la victime.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 3 Avril 2012

article écrit par Aurore

 

Ce week end, nous avons eu la chance de participer à un stage exceptionnel de Combat Russe, dirigé par le fondateur lui-même, Vladimir Khoudenkikh. Invité par le club de combat de St Hippolyte*, ce Maître au CV impressionnant nous a beaucoup impressionnés, tant par ses qualités techniques qu'humaines.

 

D704643

 

Vladimir Khoudenkikh, grand gaillard de nationalité russe, est Directeur Technique de la fédération régionale du combat corps à corps de Perm (Russie). Multiple fois champion et instructeur en Ju-Jitsu, Full-Contact, Combat Libre et fondateur du système de Combat Russe, il est également lieutenant-colonel des armées et entraîneur des Spetsnatz (forces spéciales). Son système de Self-Défense a rapidement connu une bonne notoriété et Vladimir Khoudenkikh est un habitué des tatamis de la Nuit des Arts Martiaux de Bercy, où il a une nouvelle fois brillé cette année. 


 D704656

D704679

 

Le Combat Russe est un système très complet qui aborde de nombreux aspects de la Self-Défense : préparation physique et mentale, tactique, technique**.


D704572

 

Stéphane et moi avions eu un aperçu de cette discipline auprès de Guy Mennereau, instructeur et directeur technique de l'ANSD à Rennes l'année dernière. Nous avions beaucoup apprécié le travail sur le relâchement et la disponibilité du corps, qui rejoint par bien des aspects des fondamentaux de l'Aïkido.

 

D704716

 

Le Combat Russe s'articule en effet autour de trois grands principes directeurs : 

- stabilité

- mobilité

- compacité du corps et des mouvements.


D704585 

 

C'est très impressionnant de voir un solide gaillard comme Vladimir Khoudenkikh au parler russe toujours guttural (un interprète traduit ses propos au fur et à mesure). On s'attend à voir une armoire à glace se débarrasser de ses partenaires façon Terminator... et pas du tout ! Vladimir Khoudenkikh manie son corps avec une telle fluidité et une souplesse si extrême qu'il semble parfois presque désarticulé, un vrai chewing gum ! Les changements de direction basés sur des pivots très courts sont aisés ; comme en Aïkido, le cercle, les rotations sont à la base de nombreuses techniques.


 D704626 DxO

D704603

 

Aucun travail en force qui risquerait une blessure ou une invalidité : Vladimir Khoudenkikh nous invite à travailler sur les impulsions et l'intention. Il prohibe toute démonstration de force dans l'entraînement et nous enjoint à respecter la confiance que nous offre notre partenaire.


D704724

 

Les exercices sont très complets et visent à l'optimisation de toutes les qualités de l'organisme : habileté, coordination, endurance, concentration. Il nous explique que l'aisance du corps permet l'aisance de l'esprit et la rapidité de prise de décision. Il nous encourage à rester à l'écoute de nos sensations tactiles, à rester disponible dans notre corps et notre mental. 


 D704737

 

Vladimir Khoudenkikh insiste beaucoup sur la nécessaire fluidité des déplacements, "pas de gestes hollywoodiens, ayez des mouvements veloutés" a-t-il maintes fois répété. Le travail de prise d'angle est rigoureux et permet une grande économie de mouvements, les techniques sont courtes, rapides et efficaces. Ses explications souvent imagées sont accessibles, le rythme quoique intense est agréable.


D704651

 

Comme ses assistants, il passe avec gentillesse conseiller et corriger les élèves quel que soit leur niveau afin que chacun progresse. Les techniques s'enchaînent, sur différentes saisies et frappes, et nous terminons par un travail au couteau. 


 D704708

D704712

 

Avant de conclure ce stage riche et instructif, Vladimir Khoudenkikh dans un large sourire nous souhaite à tous une route de paix et de fraternité.


D704749 DxO


D704769 DxO 

 

Au final, un stage exceptionnel sous la direction d'un vrai grand monsieur, qui nous a beaucoup marqués et que nous retrouverons avec plaisir ! 

 

club st hippolyte

** link combat russe


Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0