Publié le 18 Juin 2013

Article publié par Stéphane

 

Le stage de Self-Défense en plein air s'est tenu le Dimanche 9 juin à Besançon. Malgré des prévisions météo pessimistes voire alarmiste le temps a été au beau fixe toute la matinée !

 

D60 2691

D60 2693

 

Ce travail en extérieur a été l'occasion pour les stagiaires de se confronter à la réalité du terrain : herbe, gravier, buissons, terrain en pente... bouger, se déplacer, chuter, est souvent moins aisé que dans le cadre du Dojo ou de la salle de sport !

D60 2695-copie-1

D60 2714

D60 2722

 

Ce stage leur a permis de travailler également sur des bancs ou des murets. Des conditions qui impliquent un manque de mobilité et une position de faiblesse psychologique par rapport à un agresseur debout.

 

D60 2731

D60 2732-copie-1

D60 2743

D60 2746-copie-1

 

Les stagiaires ont également pu prendre conscience de leur environnement et de la façon de l'utiliser à leur profit, en utilisant par exemple un mur en crépi pour effectuer un désarmement.

 

Ce stage a réuni une vingtaine de pratiquants de tous horizons. Ce fût l'occasion pour les pratiquants de disciplines martiales conventionnelles (Aïkido, Jujitsu, Krav Maga...) de se confronter à la réalité d'un environnement extérieur. Ce stage a aussi l'occasion pour plusieurs débutants de s'initier à l'esprit de la Self-Défense.

 

D60 2705

 

La journée s'est poursuivie avec les passages de grades pour les pratiquants de Self-Défense Urbaine EFSD. Les Candidats ont tous brillament réussi les 4 épreuves : connaissances théoriques, connaissances techniques, mise en situation et combat, gestion du stress.

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 10 Juin 2013

Artilce publié par Stéphane (source Wikipedia)

 

Le Kapap qui signifie Krav Panim el Panim (soit "combat face à face" en hébreu) est une méthode de close-combat israëlienne.

L'histoire du Kapap commence pendant la seconde guerre mondiale, les commandos britanniques forment des unités composées de combattants juifs aux techniques militaires et au combat. Un officier de la Haganah (organisation clandestine créée en 1920 pour protéger les juifs ayant émigré en Palestine), Yitzhak Sadeh met alors sur pied la première unité officielle des forces spéciales Israëliennes. Leur entraînement est alors nommé Kapap.

 

Le kapap sera ensuite développé par plusieurs instructeurs (souvent issus du Judo/Jujitsu) au sein de l'armée Israëlienne. Comme tout système de Close-Combat, le Kapap a pour but d'assurer sa survie par tous les moyens possibles, dans un cadre militaire. Il n'y a a ni maître, ni uniforme, ni grade.

 

Le Kapap s'effacera ensuite au profit du Krav Maga avant d'être réactualisé par le lieutenant-Colonel Chaim Per et par le Major Avi Nardia. Instructeur de Krav Maga dans l'armée Israëlienne, le Major Avi Nardia constate l'inefficacité de certaine techniques sur le terrain et décide de faire évoluer le Krav Maga en réactualisant le Kapap originel et en prenant en compte l'évolution des techniques de combat. En effet, selon lui, de nombreuses techniques issues du Jujitsu traditionnel et reprises par le Krav Maga, étaient parfaitement efficientes dans les années 60 mais ne sont plus valides aujourd'hui compte tenu de l'évolution extraordinaire des méthodes de combat et des arts martiaux depuis 50 ans, notamment du fait de l'explosion du MMA. Avi Nardia définit ainsi le Kapap comme du Modern Krav Maga.

 

 

 

 

Longtemps réservé aux forces spéciales Israëliennes, le Kapap s'internationalise aujourd'hui sous l'impulsion du Major Avi Nardia, qui vit actuellement aux Etats-Unis.

 

La kapap est une méthode très efficace qui a de nombreuses applications en Self-Défense, mais comme toute méthode issue du cadre militaire, elle n'est pas toujours adaptée aux situations courantes pour les civils et au cadre légal de la légitime défense, d'autant plus que le cadre légal Israëlien est très différent du cadre légal Français (ce reproche est valable pour tous les système de close-combat ou issus de méthodes militaires).

 

Avi Nardia, même si il se refuse à se définir comme un maître, est un très grand expert des arts martiaux et du close-combat, qui a une réflexion profonde sur l'efficience technique... une réflexion d'autant plus intéressante qu'elle a été mise de nombreuses fois à l'épreuve de la réalité la plus dure !

 

 

      Avi Nardia est un spécialiste des techniques de désarmement des armes à feu...

pour l'avoir subi de ses mains je peux vous assurer que ça marche (la clé d'index au sol est terriblement douloureuse !)

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0