Publié le 18 Mars 2014

Article publié par Stéphane

 

J'ai découvert récemment une vidéo de Karaté Bushido sur Youtube, qui présente un système appelé MAD Self-Défense (MAD pour Méthode d'Auto-Défense). Créé par Greg Gothelf, le MAD est un des nombreux systèmes mis au point dans les clubs français (Boxe de rue, SARC, Rapide Défense, etc...).

 

L'intérêt de ces systèmes est qu'ils prennent généralement en compte le cadre légal français et la réalité des agressions actuelles en France, ce qui n'est pas le cas des méthodes issues du Close-Combat militaire ou des champs de bataille féodaux. On se rend compte également qu'il y a une convergence vers un processus tactique et technique commun à la plupart de ces systèmes. En cherchant des réponses adaptées aux situations d'agressions actuelles, et en tenant compte des processus psychologiques et physiques liés (stress, effet tunnel, sursaut réflexe etc...), la plupart des instructeurs sérieux arrivent aux mêmes conclusions. 

 


Rien de révolutionnaire donc dans cette approche pour tous ceux qui pratiquent déjà sérieusement la Self-Défense, mais un travail et une pédagogie très proches de ceux que nous mettons en oeuvre à l'EFSD. Cette vidéo constitue donc un bon aperçu de ce qu'est la Self-Défense pour ceux qui cherchent un club !

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 6 Mars 2014

Article publié par Stéphane

 

Les mois à venir s'annoncent riches en stage !

 

 

Samedi 15 mars 2014 / 14h-17h

Stage ADAC (Boxe de Rue) au club de Self-Défense de Longeault près de Dijon

Organisation défensive sur saisie

Animé par Cédric Jouan

Contact : self.longeault@free.fr


Défense de rue

 

 

 

Samedi 22 mars 2014 / 10h-15h

Stage KYUSHO (étude des points vitaux) à Lons-le-Saunier

Dirigé par Rémi Cailleretz (3e Dan de Kyusho)

Contact : philippe.fumey39@orange.fr


CCF04032014 00000

 

 

 

Dimanche 30 mars 2014 / 9h30-12h30

Stage de Combat Russe à Pont-de-Roide

Dirigé par Vladimir Khoudenkikh (fondateur du Combat Russe)

Contact : contact@club-combat-st-hippolyte.com


affiche a3 stage combat russe 30 mars 2013

 

 

 

Stage de Karaté Défense à Lons-le-Saunier

Stage reporté au mois de juin

Dirigé par Jean-pierre Vigneau (9e Dan karaté FFST)


affiche karate

 


Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 5 Mars 2014

Article publié par Stéphane

 

Pour conclure cette série d'articles sur les arts martiaux utilisés en Self-Défense, il me semble important de parler de l'Aïkijutsu, et par extension de toutes les disciplines qui en sont issu (Aïkido, Aïkibudo, Yoseikan Budo, Real Aïkido...). En effet l'Aïkijutsu a eu une influence très importante sur de très nombreux arts martiaux qui, à des degrés divers, ont puisé dans son patrimoine technique. 

 

Les arts martiaux japonais ont longtemps été "LES ARTS MARTIAUX" de référence. Jujitsu, puis Judo, Aïkido, Karaté... ont suscité émerveillement et fascination en conférant aux fameuses "Ceinture Noires" une réputation d'invincibilité. Le mystère de l'Orient y a sans doute été pour quelque chose. De fait, pendant très longtemps, la plupart des méthodes de Self-Défense ont puisé leur inspiration dans ces disciplines. C'est d'ailleurs ainsi que de nombreux systèmes de close combat militaire modernes ont été mis au point. Tout simplement parce que les techniques de combat à mains nues avaient été, en partie, perdues dans les nations modernes (en raison de la prédominance des armes à feu). La mondialisation et la démocratisation des arts martiaux japonais ont permis de redécouvrir ce patrimoine oublié. 

 

 

L'Aïkijutsu serait né au Japon à la fin du XIème siècle. Son créateur serait le célèbre samouraï Minamoto No Yoshimitsu surtout connu sous le nom de Shinra Saburo. Son clan prendra ensuite le nom de Takeda. Cet enseignement a été longtemps tenu secret. Il a été éprouvé tout au long des siècles sur les champs de bataille et s'est transmis uniquement au sein du clan Takeda jusqu'à la fin du XIXe siècle. Longtemps appelé Aïki in Yo Ho, il deviendra le Daïto Ryu Aïki Ju Jutsu sous l'égide de Sokaku Takeda, qui sera le premier à l'enseigner en dehors du clan. Sokaku Takeda enseigna notamment son art à Morihei Ueshiba qui créera ensuite l'Aïkido. Il existe aujourd'hui de nombreux courants mais le Daïto Ryu originel reste une discipline très secrète, pratiquée par très peu de personnes, essentiellement au Japon. Mais une partie de son enseignement se retrouve dans des courants plus populaires et democratisés tels que l'Aïkido.

 

 

 

De nombreuses techniques de l'Aïkijutsu se sont donc retrouvées dans l'Aïkido de Morihei Ueshiba et à partir de là dans de très nombreuses autres disciplines qui se sont partiellement inspirées de l'Aïkido (entres autres Judo-Jujitsu, Aïkibudo, Yoseikan Budo, Real Aïkido mais aussi Jeet Kune Do, Krav Maga etc...).

 

La connaissance de l'Aïkijutsu, même au travers de ses formes modernes populaires telles que l'Aïkido, est donc un retour aux sources du Combat Rapproché, du Combat Guerrier et de la Self-Défense. Bien sûr, les conditions du combat, surtout en Self-Défense, sont aujourd'hui très différentes de celles des champs de bataille du Japon Féodal (ne serait-ce que parce que nous dépendons d'un cadre légal bien différent). Ce type de pratique n'est donc pas toujours transposable face aux risques actuels mais c'est une fenêtre ouverte sur l'origine de nombreuses méthodes modernes !

 

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0