Publié le 17 Décembre 2012

Article publié par Stéphane

 

Je ne vais pas présenter les Boxes pieds poings que tout le monde connaît : Full Contact (ou Boxe Américaine), Kick Boxing ou Muay Thaie. Ces disciplines ont été largement popularisées dans les années 90-2000 notamment grâce au succès du K1. Elles sont un peu éclipsées aujourd'hui par l'engouement général pour le MMA mais elles en constituent cependant l'un des deux axes majeurs avec le travail au sol.

 

La boxe est une excellente école pour l'apprentissage du combat rugueux. On prend des coups et on en donne. C'est donc extrêmement formateur en Self-Défense puisque cela permet de gérer le stress, d'apprendre à encaisser les coups et donc à moins craindre cette situation, de développer le "coup d'oeil" et bien sûr d'apprendre à frapper en enchaînant.

La pratique des boxes pieds poings est donc un passage quasiment incontournable pour tout instructeur sérieux de Self-Défense.

Il y a cependant un certains nombre de travers développés par cette pratique, qui peuvent être préjudiciables dans une situation réelle de Self-Défense. Il faut en effet replacer la pratique des boxes pieds poings dans un cadre sportif régulé. On apprend à boxer contre un autre boxeur qui s'engage à respecter les mêmes règles. Pas de sale coups (gorge, parties génitales...), d'agresseurs multiples ou armés. L'espace de combat est clos et sécurisé. On est donc dans un contexte très différent de la rue !

On peut ainsi développer des réflexes qui peuvent être souvent bons mais parfois désastreux dans une situation réelle, le risque majeur étant selon moi de se complaire dans un échange de frappes comme à l'entraînement et d'en oublier la gestion de tous les autres paramètres (alerte, fuite, gestion de l'effet tunnel...).

 

Il existe cependant aujourd'hui un concept très intéressant développé par Robert Paturel et Eric Quéquet, deux pointures de la Self-Défense en France : la Boxe de rue. C'est un amalgame de techniques de boxe (et aussi d'arts martiaux) adaptées au contexte d'un combat de rue.

 

 

 

 

Un concept très intéressant... à suivre absolument !

(Nous vous recommandons chaudement les deux DVD produits par Indépendance prod  !)

 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2012

Article publié par Stéphane

 

Guillaume Morel, auteur du livre et du site internet "Protégor" a récemment lancé une consultation à destination des internautes qui fréquentent son blog en leur demandant de formaliser leurs 9 règles essentielles de Self-Défense. Il a également posé la question à 9 experts tels que Richard Douïeb ou Franck Ropers. Cette consultation a donné naissance à un petit guide gratuit "Tao of protegor" (que vous pouvez télécharger ici : http://www.protegor.net/blog/2012/11/tao-of-protegor-principes-de-self-defense/).

 

Guillaume Morel a extrait des réponses des internautes 157 "règles" classées par familles. Comme il le précise dans son introduction, la consultation étant "internationale" certaines "règles" ne respectent pas le cadre légal français.

 

Je vais en profiter également pour vous livrer mes règles essentielles. C'est toujours très arbitraire et réducteur de résumer sa philosophie à 5, 9 ou même 20 règles mais cela permet de dégager des priorités.


Voici donc ma "Voie" de la Self-Défense urbaine :

1 - Développez votre vigilance. Etre attentif à son environnement, faire preuve de prudence et de bon sens permet d'éviter de nombreuses situations à risques !

2 - En cas d'altercation verbale, d'insultes, de comportement agressif, adoptez immédiatement une garde passive et gardez une distance de sécurité, restez calme, courtois, ne rentrez pas dans le jeu de l'agresseur, scannez votre environnement pour éviter d'être surpris par un complice et essayez de sortir de l'échange rapidement.

3 - Si vous devez vous défendre vous n'aurez pas le temps d'analyser l'attaque de votre agresseur avant de décider comment contre attaquer. Il faut donc que vous ayez dès le début de l'altercation une ligne de conduite à appliquer au premier signal d'agression physique (lancer un coup de pied aux parties, protéger la tête et frapper avec ses coudes, lancer ses clés au visage de l'agresseur... par exemple).

4 - Battez-vous en dernier recours mais alors engagez-vous dans le combat à 200 % tant physiquement que psychologiquement, soyez prêts à prendre des coups et ne perdez pas de vue votre objectif : fuir ! 

5 - La priorité est de bien protéger ses zones sensibles : rien ne sert de donner un coup si on en prend 10 en retour !

6 - Bougez constamment : ne soyez pas une cible fixe !

7 - N'hésitez pas à griffer, mordre, crier : ne soyez pas une cible passive !

8 - Utilisez vos zones dures pour frapper les zones molles et les points sensibles de l'agresseur et enchaînez les frappes (au moins 3 à 5).

9 - Partez du principe que votre agresseur n'est jamais seul et qu'il est sans doute armé.

10 - Gérez vos émotions, respirez profondemment, restez calme mais si vous sentez la peur vous envahir alors que vous devez vous battre, transformez-là en colère... tout en évitant de suréagir !

11 - Utilisez intelligemment votre environnement et les objets à votre portée.

12 - Dès que vous avez pu vous extraire de l'agression, vérifiez votre état physique (surtout en cas d'agression à l'arme blanche) appelez immédiatement des secours, déposez plainte auprès des services de Police et n'hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous aider à gérer les conséquences psychologique de l'agression.

 

Il faut aussi ajouter qu'il peut parfois être nécessaire de frapper le premier pour avoir une chance de se sortir de certaines situations. Il faut bien en mesurer les conséquences parce qu'on sort alors du cadre français de la légitime défense... mais si il y a un faisceau d'indices objectifs qui vous permet de penser avec quasi-certitude que vous allez être agressé physiquement, c'est un risque qu'il faut parfois courir.

Enfin gardez à l'esprit qu'en cas de menace armée, si votre agresseur en veut uniquement à vos biens, cédez ! Une carte bleue ou une voiture ne valent pas un coup de couteau... à vous de savoir quelle valeur vous donnez à votre vie !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par self-defense-besancon.over-blog.com

Repost 0